UN PEU DE DETENTE

Tout ce qui fait partie des tenues de tradition.
Répondre
Avatar du membre
DSB60
Connaisseur
Connaisseur
Messages : 118
Enregistré le : 30 mai 2016, 15:46
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : ancien militaire

UN PEU DE DETENTE

Message par DSB60 »

Image
Bonjour à tous,
Sans la catégorie des vieux souvenirs, une G 2692 de la Direction du Service National que certains ont du bien connaître, (comme beaucoup d'insignes c'est une fabrication Fraisse), ainsi qu'un truc marrant, que les appelés du contingent mettaient sur leur quille, en fin de compte c'est la borne des 365 jours qu'ils pouvaient placer à compter du père cent, c'est à dire lorsqu'ils étaient à moins de 100 jours de leur libération (je dis celà pour les plus jeunes). Il y a eu tout un art autour de ces quilles, avec une multitude d'insignes... Voilà c'était la minute détente.....
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Avatar du membre
JL73
Modérateur
Modérateur
Messages : 1021
Enregistré le : 02 nov. 2008, 20:01
centre d'intérêt : visiteur

Re: UN PEU DE DETENTE

Message par JL73 »

Bjr
Que de souvenir avec le père cent. Bravo pour ce rappel.
"Jita Yuwa Kyoei"[/b
Fred_du_52
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel
Messages : 21
Enregistré le : 29 nov. 2014, 11:10
centre d'intérêt : collectionneur

Re: UN PEU DE DETENTE

Message par Fred_du_52 »

Merci,


Les boutiques de la gare de l'Est regorgeaient de quilles diverses et variées. Il me semble de mémoire que "La Quille" était à l'origine le nom du canot qui ramenait les bagnards ayant purgé leur peine de Cayenne vers la métropole.
Avatar du membre
Philippe
Maitre classe 2
Maitre classe 2
Messages : 750
Enregistré le : 16 nov. 2007, 19:29
centre d'intérêt : collectionneur
activité professionnelle : secteur civil

Re: UN PEU DE DETENTE

Message par Philippe »

Bonjour,

Pour la "quille" j'avais une autre version :

Cette expression désignait la fin du service militaire. Aujourd'hui cette locution a un sens plus large et traduit un départ, une libération.
Dès 1900, le verbe quiller voulait dire partir et jouer aux quilles signifiait s'enfuir où les quilles désignaient les jambes.

Cordialement.
La sécurité de la cité tient moins à la solidité de ses fortifications, qu'a la fermeté d'esprit de ses habitants. Thucidyde ( 465 av. JC )
Répondre

Retourner vers « Insignes, attributs, brevets, etc... »