[FOURRAGERES] Ordre de la LIBERATION

Tout ce qui fait partie des tenues de tradition.
Répondre
Ruibet
Spécialiste
Spécialiste
Messages : 190
Enregistré le : 20 nov. 2011, 12:56
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : militaire d'active

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par Ruibet »

Une chose m'intrigue: il n'y a pas d'agrafes sur les VM qui précisent l'opération. Donc, si une unité est citée pour deux opérations différentes alors que se passera t il ? La VM est un peu atemporelle, un peu comme la CGTOE. Qui peut m'éclairer?
Avatar du membre
Beaumel
Recteur classe 2
Recteur classe 2
Messages : 1382
Enregistré le : 05 mai 2008, 19:54
centre d'intérêt : professionnel

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par Beaumel »

Bonjour,
Si une unité reçoit de nouveau une citation sur un terrain d'opération extérieure, sans guerre, la Croix de la valeur militaire (CVM) qui orne l'emblème de l'unité recevra une palme ou une étoile.
Dans l'hypothèse d'une palme qui s'ajoute à une précédente palme, se pose la question de l'attribution de la fourragère ? Rien n'étant systématique, le Chef d'état major des armées (CEMA) doit transmettre une demande, au ministre de la défense pour l'attribution de la fourragère. Celui ci attribue ou non la fourragère.
Nous pouvons penser que le CEMA ne procède qu'en connaissant la réponse définitive du ministre et qu'il consulte le cabinet du ministre au préalable. Il devra, de plus, analyser si la condition, au cours d'une période d'opérations donnée et continue, en résumé : "le même territoire et la même opération", est remplie.
Le niveau symbolique de l'attribution de la première fourragère, ou des premières fourragères, s'apparentera à une décision politique. Le choix de cette remise, en fonction du moment, du théâtre d'opération et de l'unité, ou des unités, ne sera pas neutre.
La cérémonie de décoration de l'emblème de l'unité par une CVM comportant deux palmes et la remise concomitante de la fourragère à l'ensemble du personnel devra revêtir une certaine solennité républicaine.
Amicalement.
Avatar du membre
bison013
Connaisseur actif
Connaisseur actif
Messages : 169
Enregistré le : 03 déc. 2008, 12:33

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par bison013 »

Ruibet a écrit :Une chose m'intrigue: il n'y a pas d'agrafes sur les VM qui précisent l'opération. Donc, si une unité est citée pour deux opérations différentes alors que se passera t il ? La VM est un peu atemporelle, un peu comme la CGTOE. Qui peut m'éclairer?
bonjour Ruibet ! il n'y a pas d'agrafe
e sur une CVM mais uniquement une étoile et/ou palme en fonction du niveau de son attribution (régiment, brigade, division etc...) comme tu dis, tout comme une CGTOE et avant, les CG.

cordialement
président de l'Association Provençale pour la Défense de la Détection de loisir
http://detectiondeloisirs.forumprod.com

Président départemental 13 F.N.A.M.E - OPEX
Membre bureau ONAC13 - Mémoire
Ruibet
Spécialiste
Spécialiste
Messages : 190
Enregistré le : 20 nov. 2011, 12:56
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : militaire d'active

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par Ruibet »

Merci Beaumel pour votre lumière. Pour Bison, les CG ne sont pas atemporelles puisqu'elles font référence à une des deux guerres mondiales (hormis la CGTOE dont je parlais auparavant)
Avatar du membre
Beaumel
Recteur classe 2
Recteur classe 2
Messages : 1382
Enregistré le : 05 mai 2008, 19:54
centre d'intérêt : professionnel

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par Beaumel »

Bonjour,
On peut également s'interroger pour le Régiment d'Infanterie Chars de Marine qui a obtenu sa 18ème citation, il y a peu de temps, à une époque où cette citation (la 18ème) a été attribuée sans croix. Le ministre reprendra-t-il cette décision.
A part ce régiment, pour la Croix de guerre des théâtres d'opérations extérieures existe-t-il d'autres unités ayant reçu des citations entre les deux guerres et après guerre. Pour la guerre du Rif, le RICM semble n'avoir reçu qu'une seule citation avec palme.
Amicalement.
Avatar du membre
dragon4
Connaisseur habitué
Connaisseur habitué
Messages : 127
Enregistré le : 06 juil. 2009, 17:01
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : non communiqué

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par dragon4 »

Bonjour messieurs
Pour la guerre du golfe de 1991 certaines unitées ont reçu une citation collective avec attribution de la CG TOE avec palme.
Mon Rgt le 4eme dragon avait été cité avec CGTOE en indochine et donc une deuxieme fois pour daguet. Deux citation^pour la CG TOE.
Grouick
LEVESQUE
Modérateur
Modérateur
Messages : 359
Enregistré le : 16 févr. 2004, 19:24
centre d'intérêt : collectionneur

Re: Creation fourragère aux couleurs croix de la VM

Message par LEVESQUE »

Bonjour Grouik,
En effet, la 4e RD a deux croix de guerre TOE, mais pas de fourragère puisque les deux palmes ont été attribuées pour des conflits différents.
En revanche, le 4e RD porte une fourragère du 4e Groupe de chasseur cycliste pour le premier conflit mondial car lorsque les GCC ont été dissous, leur patrimopine a été transmis aux régiments de dragons et non aux bataillons de chasseurs, qui avaient tous reçus au moins une fourragère.
Cordialement,
Avatar du membre
TACKELBERY
Maitre supérieur
Maitre supérieur
Messages : 557
Enregistré le : 22 juil. 2011, 22:30
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : non communiqué

La 1ére est arrivée!!

Message par TACKELBERY »

La 1ére fourragère aux couleurs de la VM vient d'être décernée au 17 RGP. Félicitation

http://www.defense.gouv.fr/actualites/a ... -militaire
Avatar du membre
TACKELBERY
Maitre supérieur
Maitre supérieur
Messages : 557
Enregistré le : 22 juil. 2011, 22:30
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : non communiqué

[FOURRAGERES] CROIX de la VALEUR MILITAIRE

Message par TACKELBERY »

Le 16 avril, la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de la Valeur militaire a été attribuée collectivement au 17e régiment de génie parachutiste (17eRGP) de Montauban. La cérémonie était présidée par Gérard Longuet, ministre de la Défense et des Anciens combattants.

En présence du chef d’état-major de l’armée de terre, le général d’armée Bertrand Ract Madoux, le ministre de la Défense et des Anciens combattants a présidé le 16 avril 2012 une prise d’armes au 17e régiment de génie parachutiste (17e RGP) de Montauban. Lors de cette cérémonie, le régiment a été décoré de la fourragère aux couleurs du ruban de la Croix de la Valeur militaire.

C’est le premier régiment à recevoir cette décoration, conséquence de deux citations à l’ordre de l’armée, pour son engagement au Liban en 1980 et 1983. Le régiment recevra une troisième citation à l'ordre de l'armée pour son engagement en Afghanistan, au mois de mai, remise par le chef d'état-major de l'armée de terre.
Avatar du membre
AdcTdm
Modérateur
Modérateur
Messages : 1270
Enregistré le : 18 nov. 2007, 19:03
centre d'intérêt : visiteur

[FOURRAGERES] CROIX de la VALEUR MILITAIRE

Message par AdcTdm »

Port de la fourragère à titre individuel et définitif.

Les officiers, sous-officiers et militaires du rang ayant effectivement pris part aux deux opérations visées dans les citations à l’ordre de l’armée qui valent au 17 l’attribution de la fourragère aux couleurs de la Croix de la Valeur Militaire, auront le droit de la porter et de la conserver même affectés à une autre unité à laquelle elle n’a pas été attribuée.
Ce droit sera certifié par une attestation délivrée par la chancellerie du 17e RGP. Dans ce cas la fourragère portera, sur un coulant placé sur le cordon, l’insigne régimentaire du 17.
http://www.amicale-17rgp.fr/blog/fourra ... militaire/
fourragère vm.jpg
http://www.defense.gouv.fr/terre/a-la-u ... A.facebook
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
« On ne doit pas solliciter comme faveur ce qui est dû comme une récompense" Térence
Avatar du membre
Slowhand
Spécialiste
Spécialiste
Messages : 191
Enregistré le : 14 mai 2012, 18:32

[FOURRAGERES] CROIX de la VALEUR MILITAIRE

Message par Slowhand »

Oui, en tant qu'ancien sapeur, je suis très heureux de cette reconnaissance pour le 17, un magnifique corps, toujours en pointe de l'engagement.

J'ai eu le plaisir de passer quelques temps avec des unités du 17 pendant mon service (en stage commando), et j'ai eu quelques copains là-bas.


Honneur et respect pour ces braves.
FAIS CE QUE DOIS
LEVESQUE
Modérateur
Modérateur
Messages : 359
Enregistré le : 16 févr. 2004, 19:24
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] CROIX de la VALEUR MILITAIRE

Message par LEVESQUE »

Bonjour à tous,
Cette fourragère vient d'être attribuée au 17e Régiment du génie parachutiste, qui a été cité deux fois avec palmes en Afghanistan.
Cordialement,
true_cricket
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel
Messages : 20
Enregistré le : 21 sept. 2011, 21:57
centre d'intérêt : visiteur

[FOURRAGERES] CROIX de la VALEUR MILITAIRE

Message par true_cricket »

Tout à fait. Et en sus du soucis des doublons, on voit le soucis du manque de sourçage : les deux citations concernent non l'Afghanistan mais la FINUL, de 1978 à 1983.
Avatar du membre
Dragon
Recteur
Recteur
Messages : 987
Enregistré le : 14 mai 2012, 21:49
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] CROIX de la VALEUR MILITAIRE

Message par Dragon »

Je suis très heureux pour le 17 que j'ai eu l'honneur de servir en 1999-2000.
Concernant le RICM pour lequel une question avait été posée : son drapeau va être décoré de deux VM pour le Tchad + le Liban en 1978 et pour la RCI en 2004. Deux citations à l'ordre de l'armée pour deux théâtres différents donc sans fourragère.
Cdt
o]--}
Avatar du membre
ROTOTO44
Membre régulier
Membre régulier
Messages : 72
Enregistré le : 28 févr. 2009, 15:11

Fourragère tricolore & Sapeurs-Pompiers

Message par ROTOTO44 »

Créée au lendemain de la seconde guerre mondiale pour récompenser l’attitude de certaines unités de sapeurs pompiers, la fourragère tricolore est, depuis quelques années, attribuée aux corps départementaux comme récompense collective.

Récompenser le courage des pompiers
C’est donc par la circulaire du 25/07/1947 que le ministre de l’intérieur introduit la fourragère tricolore chez les sapeurs pompiers civils (voir extrait ci-dessous).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
« J’ai admis qu’exceptionnellement des récompenses pour actes de courage et de dévouement pourraient être décernées à titre collectif à des corps de sapeurs pompiers ayant eu une conduite admirable pendant la guerre (1939-1945) sous les bombardements.
(…) Pour permettre aux membres de ces corps de se distinguer des autres sapeurs pompiers, j’ai décidé de créer une fourragère tricolore dont le port est limité aux corps qui se sont vu décerner une distinction collective au moins égale à la médaille de bronze pour ACD.
(…) Je suis disposé de maintenir à titre tout à fait exceptionnel la possibilité d’attribuer de telles distinctions à titre collectif à l’occasion de sinistres particulièrement graves aux cours desquels les corps de sapeurs pompiers se seront distingués d’une manière spéciale. »
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Au terme de ce premier règlement, 279 corps communaux se voient reconnaître le droit au port de la fourragère, au titre de leur comportement durant la guerre de 1939-1945. Par la suite, d’autres corps, communaux se verront également remettre ce droit, comme celui de Nancy, le 1er avril 1948, pour sa conduite face aux inondations des 30 et 31 décembre 1947. Plus récemment, ce sont d’autres corps départementaux qui se voient décerner une médaille pour ACD et, donc le port de la fourragère tricolore. On pourra citer notamment ceux de la Haute Garonne, de la Haute Savoie, du Var, de l’Oise, des Vosges, des Yvelines…

Descriptif
Au terme de l’annexe qui fixe les tenues, les insignes et les attributs des sapeurs pompiers, la fourragère est définie comme « étant composée d’un cordon rond, de nuances bleue, blanche et rouge mélangées, terminée par un nœud et un ferret argenté ».
La fourragère se compose donc d’une natte à trois brins dont l’une des extrémités porte un trèfle et dont l’autre se termine par un nœud à quatre tours et un ferret argenté (petite pièce en forme d’aiguille), et de deux cordons, formant le « volant » également appelé « tour de bras ».
En outre, pour les unités décorées au titre de la seconde guerre mondiale, le cordon portera une olive (plus exactement un coulant) indiquant la mention 1939-1945 au dessus du ferret.

Comment la porter ?
A l’instar des unités militaires, la disposition classique usitée est celle ou le cordon tressée est fixé (à partir de l’extrémité portant le trèfle) par une boucle de cordelette sur l’arrière de l’épaulette gauche à l’aide du bouton de cette dernière. Il est ensuite passé sous le bras et revient se fixer sur le devant au bouton de l’épaulette ; le ferret étant laissé pendant et le « volant » passant à l’extérieur du bras.

Le port collectif
Au terme des articles 21 du décret 90-850 et 47 du décret 99-1039, « les sapeurs pompiers (…) en activité dans un service d’incendie et de secours ayant fait l’objet d’une distinction collective au moins égale à la médaille de bronze pour ACD sont autorisés à porter une fourragère tricolore ». Selon ces dispositions, l’ensemble des personnels d’une unité récompensée est donc autorisé à porter la fourragère quel que soit le statut de ce service d’incendie et de secours. Il est entendu que les unités anciennes dénommées « corps communaux ou interdépartementaux » devenues « centre d’incendie et de secours » par l’intégration au sein des « corps départementaux » restent gardiennes et donc bénéficiaires des honneurs et traditions que l’histoire leur a légués. On notera que, contrairement à certaines croyances locales, le fait de quitter les registres le retrait du droit au port de la fourragère ; celle-ci étant attachée non aux personnels, mais à l’unité.

Le port individuel
Au terme des articles 22 du décret 90-850 et 47 du décret 99-1039, « tout sapeur pompier, (…) qui a personnellement pris part aux actions qui ont valu à un service l’attribution de la fourragère, a droit au port de cette distinction même après passage dans un autre service auquel elle n’a pas été accordée.
Intérêt également accru par la mobilité des personnels récompensés, pour distinguer les personnels attributaires.
Il est d’usage de porter, sur la fourragère, un insigne réduit du corps, avec, au revers, le nom et le matricule. Cette distinction va de pair avec la délivrance d’un document émanant de l’autorité d’emploi.


Cordialement.
Th.ROLLAND
(Altruisme, Efficience, Discrétion)
Répondre

Retourner vers « Insignes, attributs, brevets, etc... »