[FOURRAGERES] Ordre de la LIBERATION

Tout ce qui fait partie des tenues de tradition.
Répondre
Avatar du membre
vincent
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel
Messages : 17
Enregistré le : 24 janv. 2004, 16:50
centre d'intérêt : visiteur

[FOURRAGÈRES]

Message par vincent »

F. pour actes de courage et de dévouement

La fourragère rouge des sapeurs pompiers donnée à titre individuel pour des actions effectuées par le préfet.
Peut-elle servir pour l'obtention de la médaille honneur pour actes de courage et dévouement ?
sachant que le préfet a donné la fourragère il y a un mois pour des faits qui se sont déroulés il y a 2 ans.
est ce possible ?

merci pour tous renseignements sur la fourragère et sur la médaille
LEVESQUE
Modérateur
Modérateur
Messages : 359
Enregistré le : 16 févr. 2004, 19:24
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par LEVESQUE »

Bonjour,
Il me semble qu'il n'y a pas de fourragère rouge pour les sapeurs pompier actuellement : seule la fourragère aux couleurs de la médaille pour actes de courage et de dévouement existe pour les pompiers civils.
Le drapeau de la BSPP est effectivement titulaire de la croix de la Légion d'Honneur, mais cela ne lui a pas conféré la fourragère rouge car il faut six citations (croix de guerre) au titre du même conflit mondial, ou des TOE pour pouvoir arborer cet insigne.
Avatar du membre
vincent
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel
Messages : 17
Enregistré le : 24 janv. 2004, 16:50
centre d'intérêt : visiteur

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par vincent »

Suite au Décret no 90-850 du 25 septembre 1990

Art. 21. - Les sapeurs-pompiers professionnels, en activité dans un service d'incendie et de secours ayant fait l'objet d'une distinction collective au moins égale à la médaille de bronze pour actes de courage et de dévouement, sont autorisés à porter une fourragère tricolore.


Art. 22. - Tout sapeur-pompier professionnel qui a personnellement pris part aux actions qui ont valu à un service l'attribution de la fourragère a droit au port individuel de cette distinction, même après passage dans un autre service auquel elle n'a pas été accordée.

Mes questions sont:

si on a attribué (officiellement sorti au JO) à titre individuel la fourragère pour actes de courage et de dévouement, est-il possible de mettre la décoration ?

Suite à l'article 21 toutes personnes ayant la médaille de bronze pour actes de courage et de dévouement sont autorisés à porter la fourragère tricolore.
Dans les natures des récompenses accordées pour actes de courage et de dévouement il y a :

Des témoignages officiels de satisfaction

Des médailles d'honneurs:

_ de bronze
_ d'argent de 2°classe
_ d'argent de 1°classe
_ de vermeil
_ d'or de 2°classe
_ d'or de 1°classe


se place la fourragère ?

Quelle est la réglementation de cette fourragère?
et celle sur le port des fourragères en général ?


Un militaire l'ayant, peut il la porter sur sa tenue de défilé ou de parade?

Si quelqu’un a des renseignements un grand merci ;

Avatar du membre
manuclem
Modérateur
Modérateur
Messages : 297
Enregistré le : 08 sept. 2004, 18:13
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par manuclem »

L'attribution d'une fourragère à une unité ne permet pas de porter la médaille correspondante.

L'action qui a valu l'attribution d'une fourragère pour l'unité donne droit au port de cette fourragère par tous le membres de cette unité. Pour les personnes ayant participé aux actions récompensées par la fourragère à l'unité, ils ont un droit de port "à vie", quelque soit leur future affectation, de cette fourragère.

La fourragère est là pour distinguer généralement l'unité et la médaille pour la personne. En effet une médaille (CVM, CdG, acte de courage et de dévouement...) récompense l'action d'éclat d'un individu.
La fourragère, récompense l'unité. La personne ayant directement participé à l'événement récompensé par la fourragère n'a pas forcément effectué une action décisive. C'est l'action collective de son unité qui a eu un retentissement. Il ne mérite donc pas forcément la médaille correspondante mais mérite d'être distingué du lot en ayant ce droit de port "à vie" de la fourragère.

Cdt,
Quand je trouve, je pique
Avatar du membre
manuclem
Modérateur
Modérateur
Messages : 297
Enregistré le : 08 sept. 2004, 18:13
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par manuclem »

Pour ce qui est du port pour un défilé, une parade :
Il est tout à fait en droit de la porter dans toutes les occasions où il le souhaite.
Il est vrai que pour certains défilés, certains chefs demanderont d'être "uniforme" avec ses autres camarades. Mais rien légalement ne l'y oblige.
En effet, même pour un défilé du 14 juillet, il ne viendrait à l'esprit de personne de demander à ne pas porter ses décorations pendantes sous prétexte que ce ne serai pas "uniforme".
Quand je trouve, je pique
Avatar du membre
vincent
Visiteur occasionnel
Visiteur occasionnel
Messages : 17
Enregistré le : 24 janv. 2004, 16:50
centre d'intérêt : visiteur

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par vincent »

Merci pour les renseignements, donc a titre individuel elle est attribuée à vie.
Existe il un texte réglementant tout cela?
Existe il un décret de port de fourragère?

Ceux qui ont la médaille de bronze pour actes de courage et de dévouement, sont autorisés à porter la fourragère tricolore.

Quelle est la corrélation entre les décorations et les fourragères.

Si quelqu'un a la légion d'honneur, je ne pense pas qu'il ait le droit d'avoir la fourragère rouge.
Alors pourquoi ce droit pour actes de courage et de dévouement ?

Merci
Avatar du membre
manuclem
Modérateur
Modérateur
Messages : 297
Enregistré le : 08 sept. 2004, 18:13
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par manuclem »

C'est en effet une première si les infos sont exactes d'associer l'attribution d'une décoration avec une fourragère.
Comme je le disais dans le message précédent, une médaille récompense une personne alors qu'une fourragère récompense une unité.
Seule la personne ayant participé aux actions qui ont valu la fourragère à l'unité ont le droit de port à vie de cette fourragère.
Je devrais trouver le texte pôur la fourragère d'ici peu.
@+
Quand je trouve, je pique
Avatar du membre
manuclem
Modérateur
Modérateur
Messages : 297
Enregistré le : 08 sept. 2004, 18:13
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par manuclem »

La circulaire ministérielle du 21 Avril 1916 est véritablement l’acte de création de la fourragère militaire. Elle en fait un insigne de distinction honorifique accordé définitivement à une formation militaire : "Il est créé un insigne spécial destiné à rappeler les actions d’éclat de certains régiments et unités formant corps cités à l’ordre de l’armée. Cet insigne sera constitué par une fourragère aux couleurs de la croix de guerre."

Certains régiments ayant obtenu plusieurs citations à l’ordre de l’armée, le commandement estima nécessaire d’établir une distinction basée sur le nombre de citations à l’ordre de l’armée. Une circulaire en date du 22 février 1918 officialisa les nouvelles dispositions.

La fourragère consiste en une tresse à la couleur ou aux couleurs de la décoration militaire qu’elle représente. Une extrémité de la tresse forme un trèfle et l’autre est munie d’un ferret (petite pièce métallique en forme d’aiguille) au-dessus duquel le cordon forme un nœud à quatre tours. Elle est portée attachée à la patte d’épaule gauche de l’uniforme par le trèfle et par la tresse avant le nœud à quatre tours après être passée sous le bras gauche.

Lors des prises d’armes et des défilés, le port de la fourragère est dit "en bataille" et la partie qui est avant le ferret et le nœud à quatre tours, au lieu d’être fixée sur la patte d’épaule, est attachée sur l’un des boutons de plastron de l’uniforme.

On confond souvent les fourragères avec les "aiguillettes" portées par les gendarmes sur leur tenue de parade (blanches) -voir à la suite du présent article les précisions données à leur propos- ou par les officiers aides de camp (dorées) qui sont de simples ornements de l’uniforme militaire portés sur l’épaule droite.

Les drapeaux des régiments ou unités "à fourragère (s)" portent la ou les fourragères en haut de leur hampe et sur leur cravate tricolore les croix ou médailles des décorations correspondantes avec les palmes des citations.



La fourragère à titre individuel.

Encore une question mal connue.

Par la circulaire du 22 Février 1918, tout combattant ayant participé aux faits de guerre, visés dans les citations ayant provoqué l’attribution de la fourragère à leur unité, pourra la conserver, à titre individuel, même après son affectation à un autre corps ne l’ayant pas.

Ce droit fait l’objet d’une attestation du chef de corps. Généralement lorsqu’un corps a été cité à l’ordre de l’armée, chaque combattant reçoit la copie de la citation avec au bas la mention de son nom, de sa présence au corps et de la signature de son chef de corps. La fourragère portera alors sur un coulant placé au-dessus du ferret ou de l’olive, suivant la nature de la fourragère, le numéro en métal de l’unité ou de la formation d’origine. A défaut de numéro, l’insigne régimentaire ou de la formation sera épinglé au-dessus du ferret.

C’est cette décision qui pourrait expliquer les fourragères "modèle réduit" de la croix de guerre 1914-1918 figurant sur le ruban de certaines croix de guerre de cette époque et qui auraient indiqué que le titulaire, en plus de sa citation personnelle, était présent au régiment lors des faits de guerre qui avaient fait attribuer à ce dernier la fourragère verte et rouge.
Quand je trouve, je pique
LEVESQUE
Modérateur
Modérateur
Messages : 359
Enregistré le : 16 févr. 2004, 19:24
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par LEVESQUE »

Bonjour,
Une question qui me vient...
Partant du principe que la fourragère pour acte de courage et de dévouement est attribuée au personnel d'une unité dont le drapeau est décoré de la MCD de bronze (tant qu'il sert dans cette unité bien entendu), je voudrais savoir s'il existe une hierarchie dans ce système de fourragère si l'unité a été décorée de plusieurs MCD d'échelons identiques ou différents. En bref, qu'est ce qui différencie une unité qui détient une MCD de bronze de celle qui en détient une d'argent par exemple. Je n'ai pas rencontré de modèles différents de fourragère MCD ni d'olives spécifiques...
Cordialement,

MCD = Médaille pour actes de Courage et de Dévouement
Avatar du membre
manuclem
Modérateur
Modérateur
Messages : 297
Enregistré le : 08 sept. 2004, 18:13
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] F. pour actes de courage et de dévouement

Message par manuclem »

Bonsoir,

Tout comme une fourragère de la Croix de guerre ne permet pas de savoir quel est le niveau de la citation attribué à l'unité, je ne pense pas qu'il y ait une différenciation du niveau de récompense de la fourragère MCD.
Seules les olives permettront de savoir combien de citations a obtenue l'unité mais pas de quel niveau

Cdt,
Quand je trouve, je pique
LEVESQUE
Modérateur
Modérateur
Messages : 359
Enregistré le : 16 févr. 2004, 19:24
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] Ordre de la LIBERATION

Message par LEVESQUE »

Un bref rappel sur la FOURRAGÈRE DE L’ORDRE DE LA LIBÉRATION

Sur décision du Président de la République, Monsieur Jacques CHIRAC, une fourragère aux couleurs de l’Ordre de la Libération a été créée, par arrêté, le 23 février 1996. Elle est destinée à pérenniser l’Ordre de la Libération et à préserver de l’oubli le souvenir des Compagnons de la Libération. Les chefs de corps de 17 unités et bâtiments décorés de la Croix de l’Ordre de la Libération se sont vu remettre cette nouvelle fourragère, des mains du Président de la République, lors d’une importante cérémonie au Mont Valérien le 18 juin 1996.

Unités héritières décorées de la Fourragère de l’Ordre de la Libération
• Armée de Terre ( 10 unités ) : 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine ; Régiments d’infanterie de marine du Pacifique de Polynésie française et de Nouvelle Calédonie ; Régiment de marche du Tchad ; 2e régiment d’infanterie de marine ; 1er régiment de Spahis ; 501e régiment de chars de combat ; 1er et 3e régiments d’artillerie de marine ; 13e demi-brigade de la Légion étrangère.
• Armée de l’Air ( 4 unités ) : Les escadrons de chasse 2/30 « Normandie-Niemen », 1/30 « Alsace », 2/5 « Île de France », 3/33 « Lorraine ».
• Marine nationale ( 3 unités ) : Le sous-marin RUBIS ; la corvette ACONIT ; l’école des Fusiliers marins.

Cordialement,
Avatar du membre
ferreboeuf
Expert supérieur
Expert supérieur
Messages : 378
Enregistré le : 19 sept. 2005, 08:46
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] Ordre de la Libération

Message par ferreboeuf »

Bonjour
Et oui encore une histoire de fourragère
Il y a 20 ans dans un dépot vente j'ai trouvé une malle de maitre tailleur militaire à l'intérieur divers objets et entre autres un paquet d'une cinquante de fourragères sans le ferret la plupart étaient mangées par les mites.
Cette fourragère tressée comme les autres est verte avec des petits rectangles noires au couleur de la Croix de Guerre Vichy apparemment fabriquée mais jamais distribuée.
si quelqu'un à des info sur cette fourragère.
Merci
C.F
Avatar du membre
manuclem
Modérateur
Modérateur
Messages : 297
Enregistré le : 08 sept. 2004, 18:13
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : agent de l'état

[FOURRAGERES] Ordre de la Libération

Message par manuclem »

Bonsoir,

N'est-ce pas tout simplement la fourragère de l'ordre de la libération ?
Quand je trouve, je pique
Avatar du membre
ferreboeuf
Expert supérieur
Expert supérieur
Messages : 378
Enregistré le : 19 sept. 2005, 08:46
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] Ordre de la Libération

Message par ferreboeuf »

Bonsoir
La fourragère de la liberation a été créée en février 1996
moi je l'ai trouvé en 1986 et le trèssage correspond au fourragère traditionnelle L.H, M.M, C.G
tandis que la F de la Libération n'est pas tressée.
LEVESQUE
Modérateur
Modérateur
Messages : 359
Enregistré le : 16 févr. 2004, 19:24
centre d'intérêt : collectionneur

[FOURRAGERES] Ordre de la Libération

Message par LEVESQUE »

Bonjour,
C'est Manuclem qui a raison. Cette fourragère était portée par les sous-marin Rubis et Casablanca, compagnons de la libération plusieurs années avant la création de celle de 1996.
Il s'agissait d'un réglement particulier comme celui qui a attribué une fourragère rouge à la Police de Paris parce qu'elle est titulaire de la LH ; elle ne possède pas les 6 palmes requises. Vous pourrez noter que cette fourragère rouge, attribuée pour 1940-1944 (réseau résistance Police et libération de la capitale) ne comporte pas l'olive rouge et verte.
Le gouvernement de Vichy n'a pas attribué de citation collectives au unités s'étant distinguées pendant la campagne de france 1940.
Cordialement,
Répondre

Retourner vers « Insignes, attributs, brevets, etc... »