Brevet cadre TAP

Tout ce qui fait partie des tenues de tradition.
Répondre
Avatar du membre
LTZ1
Visiteur actif
Visiteur actif
Messages : 36
Enregistré le : 08 juin 2014, 14:18
centre d'intérêt : collectionneur
activité professionnelle : secteur civil

Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par LTZ1 »

Le parachute n'est il pas "brochant sur les ailes" ?? (À moins que le terme "déployé " englobe aussi les ailes). Ainsi que l'étoile "en pointe" brochant sur le tout??
Il me semble que la définition héraldique est à corriger.
Avatar du membre
vinnie72
Maitre supérieur
Maitre supérieur
Messages : 506
Enregistré le : 26 juin 2009, 20:00
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : militaire d'active

Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par vinnie72 »

Dragon a écrit : 16 août 2017, 19:46 Bonjour,
Un nouvel insigne parachutiste est créé, je l'ajoute à la succession de brevets présentés et il me semble opportun de modifier le titre du sujet.
Paramicalement,


nouvel-insigne-tap.JPG


A compter de juillet 2017, les règles de port de cet insigne seront les suivantes : l’insigne de brevet parachutiste cadre sera réservé aux titulaires ayant réussi le stage chef de section et chef de groupe TAP. L’insigne métallique sera remis à titre gracieux par l’ETAP au cours de la cérémonie de proclamation des résultats ; l’autorisation du port de l’insigne sera accordée avec effet rétroactif pour le personnel titulaire du stage chef de section et chef de groupe TAP (ou équivalent).

Définition héraldique : « au parachute déployé d’or retenant par huit suspentes une étoile brochant sur fond, soutenue de deux rameaux de laurier à senestre et de chêne d’argent à dextre »

Cet insigne a été homologué officiellement sous le nom de " brevet parachutiste cadre des troupes aéroportées" , le 18 mai 2017 et enregistré sous le numéro GS 328.


( Publié le 1 août 2017 par Union Nationale des Parachutistes Ain Bugey )
Bonjour,
Pour la création, l'imagination a du manquer comme pour beaucoup de réalisations actuelles. Ce n'est ni plus ni moins que le négatif de l'actuel brevet para !
Comme l'indique Motti, se pencher sur un insigne pour les plieurs aurait été plus adéquat. Quant au brevet largueur, il existe déjà pour le fret, il s'agit du LPA (livraison par air).
Cdlt
Vinnie72 - S'élever pour vaincre
Avatar du membre
YYY
Modérateur
Modérateur
Messages : 1475
Enregistré le : 10 juil. 2015, 17:35
centre d'intérêt : collectionneur
Contact :

Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par YYY »

LTZ1 a écrit : 17 août 2017, 15:24 Le parachute n'est il pas "brochant sur les ailes" ?? (À moins que le terme "déployé " englobe aussi les ailes). Ainsi que l'étoile "en pointe" brochant sur le tout??
Il me semble que la définition héraldique est à corriger.
Vous avez parfaitement raison ! La définition héraldique a froidement oublié les ailes. Le parachute n'est pas "soutenu" par les rameaux, et l'étoile broche sur eux et sur les suspentes.....
:/ :-x :evil:
Je propose le blasonnement suivant, en partant du principe qu'un parachute ne peut être représenté, en l'absence de précision contraire, que déployé - mais on pourrait faire une description plus lourde en parlant d'une corolle et de suspentes :

"A un vol de deux ailes droites d'or chargées en pointe, à dextre d'un rameau d'olivier et à senestre d'un rameau de chêne, tous deux d'argent, au parachute d'or à huit suspentes brochant sur le tout, garni en pointe d'une étoile aussi d'or"
(étoile à cinq rais, c'est sa présentation par défaut, je ne la blasonne pas plus, je préciserais si elle était à six rais ou autrement.)
Deux ailes reliées ensemble forment un vol, deux ailes séparées seraient des demi-vols, et deux ailes sans précision pourraient laisser penser qu'elles sont rangées l'une au dessus de l'autre.

Comme certains l'ont fait observer, le titre du sujet n'était plus adéquat, pour y remédier j'ai "parachuté" un nouveau titre plus adapté.
Avatar du membre
LTZ1
Visiteur actif
Visiteur actif
Messages : 36
Enregistré le : 08 juin 2014, 14:18
centre d'intérêt : collectionneur
activité professionnelle : secteur civil

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par LTZ1 »

Je souscris totalement à ce blasonnement qui me paraît conforme à la représentation de l'insigne. Ceci dit, un insigne n'étant pas forcément intégré dans un écu, il existe peut-être une plus grande tolérance dans la description héraldique?
Avatar du membre
YYY
Modérateur
Modérateur
Messages : 1475
Enregistré le : 10 juil. 2015, 17:35
centre d'intérêt : collectionneur
Contact :

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par YYY »

Merci de cette approbation. Des armoiries ne sont pas obligatoirement inscrites dans un écu. Ce cadre ou cette absence de cadre est sans conséquence, sinon en ce qui concerne l'absence d'un champ d'une quelconque couleur héraldique.Il n'en résulte aucune tolérance. Quant à oublier les ailes, élément visuel important, c'est fort.....
Avatar du membre
LTZ1
Visiteur actif
Visiteur actif
Messages : 36
Enregistré le : 08 juin 2014, 14:18
centre d'intérêt : collectionneur
activité professionnelle : secteur civil

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par LTZ1 »

Merci de cette précision. Je pensais que les armoiries étaient composées de l'écu et des éventuels éléments accessoires (soutiens, tenants, couronne, etc.).
Avatar du membre
YYY
Modérateur
Modérateur
Messages : 1475
Enregistré le : 10 juil. 2015, 17:35
centre d'intérêt : collectionneur
Contact :

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par YYY »

Les armoiries peuvent se déployer de diverses manières : grandes armes comme vous les décrivez, écus simples, "badges" ou "crests", motifs centraux des armoiries parsemées sur un décor ou un tissu, et cetera.
Avatar du membre
yanngers
Membre régulier
Membre régulier
Messages : 76
Enregistré le : 25 janv. 2013, 11:52
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : Ex-active, réserviste

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par yanngers »

Sans parler d'armoiries. Avec ce nouvel insigne on pourra, enfin, faire le "tri des patates" entre ceux qui ont servi en unité TAP et ceux, légion, qui n'ont que le brevet mais qui ne s'en sont jamais servi :)
"Mieux vaut prendre un Transall à Francazal qu'un Marmon à Mourmelon"
Avatar du membre
TACKELBERY
Maitre supérieur
Maitre supérieur
Messages : 557
Enregistré le : 22 juil. 2011, 22:30
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : non communiqué

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par TACKELBERY »

yanngers a écrit : 18 août 2017, 11:29 Sans parler d'armoiries. Avec ce nouvel insigne on pourra, enfin, faire le "tri des patates" entre ceux qui ont servi en unité TAP et ceux, légion, qui n'ont que le brevet mais qui ne s'en sont jamais servi :)
Tu parles surtout des officiers qui l'ont dans leur paquetage
Avatar du membre
Pandore28
Spécialiste habitué
Spécialiste habitué
Messages : 204
Enregistré le : 03 nov. 2011, 17:45
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : militaire d'active

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par Pandore28 »

Pour l'avoir "dans le paquetage", il faut quand même passer la porte.
Pandore28
Avatar du membre
yanngers
Membre régulier
Membre régulier
Messages : 76
Enregistré le : 25 janv. 2013, 11:52
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : Ex-active, réserviste

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par yanngers »

p"passer la porte" ne veut pas dire grand chose, sauf Pour ceux qui arborent un brevet para en n'ayant fait que les 6 sauts réglementaires....
"Mieux vaut prendre un Transall à Francazal qu'un Marmon à Mourmelon"
Avatar du membre
yanngers
Membre régulier
Membre régulier
Messages : 76
Enregistré le : 25 janv. 2013, 11:52
centre d'intérêt : visiteur
activité professionnelle : Ex-active, réserviste

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par yanngers »

Rien à voir avec le nouveau brevet mais avez vous remarqué que notre nouveau CEMA porte le BIPM ?
"Mieux vaut prendre un Transall à Francazal qu'un Marmon à Mourmelon"
Avatar du membre
Pandore28
Spécialiste habitué
Spécialiste habitué
Messages : 204
Enregistré le : 03 nov. 2011, 17:45
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : militaire d'active

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par Pandore28 »

yanngers a écrit : 19 août 2017, 08:11 p"passer la porte" ne veut pas dire grand chose, sauf Pour ceux qui arborent un brevet para en n'ayant fait que les 6 sauts réglementaires....
Le brevet parachutiste militaire n'implique pas de servir dans une unité aéroportée -il y a des distinctives pour cela, entre autres le béret rouge, quoique ceux qui le portent ne soient pas tous brevetés - mais une capacité à pouvoir utiliser un parachute à ouverture automatique, sanctionnée par quatre sauts classiques, un saut avec gaine et un saut de nuit, rien de plus, rien de moins.
Je sais que ça fait mal à certains de le voir porter par des militaires ne servant pas dans les TAP mais ce brevet a été voulu ainsi par ses créateurs, le parachute n'étant à leurs yeux qu'un moyen de transport parmi d'autres, permettant de déposer un soldat au sol après qu'il ait sauté d'un avion. Il n'indique donc rien d'autre que la capacité à utiliser ce moyen de transport. Tout le reste n'est que mythologie pour adolescents attardés (dont j'ai fait partie à une époque lointaine). La création d'un nouveau brevet sanctionnant d'autres capacité (chuteurs, instructeurs, etc.) est par ailleurs toujours bienvenue, par l'émulation qu'elle peut susciter.
D'autres souffrent de voir les élèves-officiers l'obtenir pendant leur formation - pas tous, loin de la, il faut déjà commencer par être apte et volontaire, et subir la formation, rien à voir avec la perception d'un paquetage - mais l'officier étant censé être un généraliste, il doit pouvoir être en mesure, si possible, d'être affecté dans une unité TAP.
Les choses sont ainsi dans notre belle armée et on continuera donc longtemps à voir des personnels non TAP arborer fièrement cet insigne, n'en déplaise à certains.
Souvenez-vous par ailleurs que certains des renforts qui ont sauté en parachute sur Dien-Bien-Phu dans les derniers jours de combat le faisaient pour la première fois. Doit-on pour autant les mépriser parce qu'ils n'avaient pas fait leurs six sauts réglementaires ? Doit-on leur dénier le titre de parachutistes ?
Modifié en dernier par Pandore28 le 21 août 2017, 15:23, modifié 1 fois.
Pandore28
Avatar du membre
vinnie72
Maitre supérieur
Maitre supérieur
Messages : 506
Enregistré le : 26 juin 2009, 20:00
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : militaire d'active

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par vinnie72 »

Pandore28 a écrit : 19 août 2017, 15:45
yanngers a écrit : 19 août 2017, 08:11 p"passer la porte" ne veut pas dire grand chose, sauf Pour ceux qui arborent un brevet para en n'ayant fait que les 6 sauts réglementaires....
Il n'indique donc rien d'autre que la capacité à utiliser ce moyen de transport. Tout le reste n'est que mythologie.
+1
Cdlt
Vinnie72 - S'élever pour vaincre
Dany
Connaisseur
Connaisseur
Messages : 102
Enregistré le : 02 déc. 2014, 13:39
centre d'intérêt : professionnel
activité professionnelle : militaire d'active

Re: Les différents modèles de brevet parachutiste français

Message par Dany »

Pandore28 a écrit : 19 août 2017, 15:45

Le brevet parachutiste militaire n'implique pas de servir dans une unité aéroportée -il y a des distinctives pour cela, entre autres le béret rouge...
Bonsoir
Le béret rouge... BEN VOYONS!!!
Le béret vert des Marins, des Légionnaires et bleu de l'armée de l'air...
Rappelons que les premiers parachutistes étaient de l'armée de l'air avec les 601 et 602 GIA...
Ainsi va la vie!
Répondre

Retourner vers « Insignes, attributs, brevets, etc... »