Médaille commémorative de Syrie-Cilicie :

dimanche 11 mars 2012
par  Nostradamus
popularité : 6%

Description :
C’est à la suite de la prise d’Aïntab aux Turcs que le général de Castelnau proposa à la Chambre des députés la création d’une médaille commémorative. Elle sera instituée par la loi du 18 juillet 1922. Son attribution, très sélective, ne se fera que pour des participations aux combats énumérés par une longue suite de décrets (24 au total), pour la période de 1922 à 1939.

La Médaille coloniale n’a jamais été décernée pour la campagne du Levant. Seule la Médaille d’outre-mer sera attribuée avec l’agrafe vermeil « Liban », et ce pour les opérations menées sur ce territoire à compter de 1979.

Caractéristique :
La médaille est en bronze du module de 30 mm. D’un modèle analogue à la médaille du Maroc, elle porte à l’avers l’effigie de la République, œuvre du graveur Georges Lemaire, et au revers les attributs militaires rappelant la collaboration des troupes de la Guerre et de la Marine avec, en exergue le mot « Levant » et sur les drapeaux « Honneur et patrie » et « Syrie-Cilicie ». La médaille est suspendue à un ruban par une bélière en forme de croissant. Le ruban est blanc avec de petites rayures horizontales bleues de 3 mm de hauteur Une agrafe de style oriental vient s’y fixer et porte la mention « LEVANT ».

Nota :
Il ne sera pas délivré de diplôme ; un certificat, qui sera délivré par les autorités de l’époque sur demande des ayant droit ou de leur famille, en tiendra lieu et donnera aux intéressés le droit de porter l’insigne qu’ils
pourront se procurer à leurs frais dès sa mise en vente dans le commerce.

Toutefois, cet insigne sera délivré gratuitement aux sous-officiers et hommes de troupe indigènes, ainsi qu’aux sous-officiers et hommes de troupe de la légion étrangère servant à titre étranger, sous réserve que leurs droits
auront été fixés par un décret postérieur du 1er janvier 1929.

La fabrication est exclusivement réservée à la Monnaie de Paris. Il existe toutefois une variante d’un diamètre de 36 mm réalisée par la maison Arthus-Bertrand.

Après les dramatiques événements du Levant qui se sont déroulés au cours de l’année 1941, une nouvelle agrafe « LEVANT 1941 » sera créée.


Documents joints

INSTRUCTION N° 28540/M relative à l'application (...)
18jui1922-instituant une médaille spéciale en (...)