Médaille des blessés civils :

dimanche 11 mars 2012
par  Nostradamus
popularité : 34%

Question écrite n° 04099 de M. Pierre André (Aisne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 17/04/2008 - page 751

Rappelle la question 02796

M. Pierre André rappelle à Mme la ministre de l’intérieur, de l’outre-mer et des collectivités territoriales les termes de sa question n° 02796 posée le 13/12/2007 portant sur "Médaille des blessés civils" qui reste à ce jour sans réponse.

Transmise au Ministère de la défense


Réponse du Ministère de la défense

publiée dans le JO Sénat du 11/09/2008 - page 1821

Une circulaire du 11 décembre 1916 a institué un insigne des blessés, attribué à tout militaire ayant reçu une blessure de guerre au cours d’une campagne. Cette décoration relève de la compétence du ministre de la défense. Par ailleurs, un insigne spécialement destiné aux civils, blessés ou mutilés du fait de la guerre, a été créé par un décret du 1er juillet 1918. Son attribution relève du ministre en charge de l’intérieur et du secrétaire d’État à la défense et aux anciens combattants. Actuellement, les deux insignes se composent d’une barrette ornée d’un ruban multicolore avec une étoile émaillée rouge vif pour les militaires et blanche pour les civils. Au cours de ces dernières années, il est fait le constat d’une augmentation du nombre des militaires blessés en opérations extérieures ou intérieures, comme de celui des policiers et pompiers civils. Cette situation résulte de la multiplication des interventions comportant un risque aggravé (vigipirate, opérations de police menées par la gendarmerie ou par la police, interventions des sapeurs pompiers civils ou militaires...). Soucieux d’exprimer une même reconnaissance à tous ceux qui subissent des risques identiques dans des circonstances analogues, les ministres de la défense et de l’intérieur ont décidé de créer un nouvel insigne. Aussi, un projet de texte portant création d’un tel insigne est-il actuellement en cours de finalisation par les services du ministère de la défense et ceux du ministère de l’intérieur, une attention étant tout particulièrement portée à ce qu’aucune population concernée ne soit écartée du bénéfice des dispositions.


Navigation

Articles de la rubrique

  • Médaille des blessés civils :