Médaille des blessés de guerre :

mardi 4 avril 2017
par  Nostradamus
popularité : 43%

Enfin un décret officiel !
il a fallut attendre 100 ans pour que nos blessés puissent porter officiellement une décoration officielle.
En se concrétisant par le Décret no 2016-1130 du 17 août 2016 relatif à la médaille des blessés de guerre.
Ci dessous vous retrouverez l’historique de cette médaille (insigne auparavant) et le décret officiel.

Du changement..

Suite la parution de l’INSTRUCTION PROVISOIRE N° 1403/DEF/EMAT/CAB/ADM/REC relative à l’attribution de l’insigne des blessés de guerre au personnel de l’armée de terre, les modalités de remise et de port sont maintenant définies ci-après :

MODALITÉS DE REMISE ET DE PORT.

L’insigne des blessés de guerre est constitué d’un module bronze doré, de 30 mm constitué d’une étoile à cinq branches en émail rouge vif entourée d’une couronne mi-feuilles de chêne, mi-feuilles de laurier et d’un ruban de 50 mm de long et 35 mm de large, composé de la façon suivante : un liseré blanc de 1 mm suivi d’une bande bleue de 5 mm, raie blanche de 1 mm, bande bleue de 4 mm, raie blanche de 1 mm, raie jaune de 3 mm, raie blanche de 1 mm de part et d’autre d’une bande centrale rouge sang de 3 mm.

Chaque blessure supplémentaire est matérialisée par une étoile émaillée rouge vif sur le ruban de l’insigne.

Histoire
L’insigne a été créé par une loi du 11 décembre 1916, sur une idée de l’écrivain nationaliste Maurice Barrès. Son attribution a été accordée aux blessés militaires, prisonniers de guerre, déportés et internés de la Résistance de la Seconde Guerre mondiale, puis aux blessés militaires de conflits plus récents.

Attribution
Cet insigne est destiné :

"aux militaires sous les armes ayant reçu une blessure au cours d’opérations de guerre ou de maintien de l’ordre, en présence ou du fait de l’ennemi ;
aux déportés et internés, ainsi qu’aux prisonniers de guerre blessés au cours de leur détention" ( décret du 8 novembre 1952 ).
Les blessures de guerre sont reconnues et homologuées, à l’aide de certificat d’origine de blessure, rapport circonstancié, notification de pension, etc., par les différentes directions des personnels militaires des trois armes.

Insigne

la barrette de l’insigne des blessés militaires L’insigne des blessés est, selon la loi de 1916, une étoile émaillée rouge portée sur le ruban de la médaille commémorative du conflit au cours duquel la blessure a été reçue. En fait comme cette médaille n’existait pas en 1916 (elle n’est créée qu’en 1920), l’étoile est portée sur une barrette de décoration, composée de quinze raies verticales disposées du centre vers les extrémités de la manière suivante :

une raie centrale rouge de 3mm est encadrée par un liseré blanc de 1mm, puis d’une raie jaune de 3mm, d’un liseré blanc de 1mm, d’une raie bleue de 3mm, d’un liseré blanc de 2mm, d’une raie bleue de 5mm et enfin d’un liseré blanc de 1mm.

Cette barrette, quoique rendue caduque par la création de la médaille commémorative, continue à être portée après 1920. On voit même apparaitre des médailles non-officielles reprenant le modèle de l’étoile rouge.

Comme cet insigne n’est officiellement qu’une agrafe à porter sur le ruban d’une médaille commémorative, il n’a pas de rang officiellement défini parmi les décorations militaires françaises.



* Modification suite au Décret no 2016-1130 du 17 août 2016 relatif à la médaille des blessés de guerre.

* Modification suite à la parution de l’INSTRUCTION PROVISOIRE N° 1403/DEF/EMAT/CAB/ADM/REC relative à l’attribution de l’insigne des blessés de guerre au personnel de l’armée de terre, du 14 avril 2015.


Documents joints

Boreale V2 - Aperçu HTML
PDF - 135.1 ko

Portfolio

JPEG - 21 ko PNG - 22.4 ko JPEG - 54.5 ko JPEG - 2.7 ko PNG - 21 ko JPEG - 6 ko