Médaille commémorative de la guerre 1914-1918 :

lundi 5 mars 2012
par  Nostradamus
popularité : 8%

Créée par la loi du 23 juin 1920, elle est accordée à tout militaire ou présent sous les drapeaux ou à bord des bâtiments entre le 2 août 1914 et 11 novembre 1918. Elle est également accordée aux civils ayant servi entre ces mêmes dates aux armées ou à l’intérieur.

Un concours monétaire avait été ouvert aux nombreux graveurs de l’époque, et 73 maquettes ont été présentées au jury. C’est le modèle de M. Alexandre Morlon qui sera finalement adopté. L’événement eut un certain retentissement puisque L’illustration, revue de grand prestige, illustra son article du 29 janvier 1921 des photos des six maquettes retenues.

La médaille est ronde, d’un diamètre de 33 mm. Elle est en bronze. Sur l’envers, une effigie symbolique, un profil d’un relief jeune, énergique et grave représente la France casquée, une Minerve moderne, la main tenant un glaive antique au-dessous de la garde en croix. Appuyé à la ligne d’épaule, un faisceau de branches de laurier qui montent pour mettre comme une discrète broderie de gloire sur le métal du casque. Ce sont également des feuilles de laurier mêlées à des feuilles de chêne qui, au sommet, joignent la médaille à la bélière qui doit recevoir le ruban.

Au revers sont gravés les mots « République française » sur un champ circulaire, semé de feuilles de chêne et de laurier. Au centre figure l’inscription commémorative « Grande Guerre 1914-1918 ».